Exposition « On achève bien… » – Marc Desgrandchamps

 

25 novembre – 15 février 2005

 

 Exposition « On achève bien les chevaux »

 

Alors que le Musée d’art contemporain de Lyon présente une rétrospective de l’ensemble de son travail, Marc Desgrandchamps a choisi de montrer à la galerie Métropolis des gouaches inédites.

 

La plupart des pièces se présentent sur deux grands formats de papier juxtaposés.

 

La ligne de séparation des feuilles découpe nettement l’espace pictural réuni par les figures.

 

Le jeu de montage des plans et des motifs qui détourne l’image de l’univocité de la représentation est accentué par la fracture quasi géométrique des papiers.

 

Tout n’est pas peint.

Des réserves blanches agissent comme lumière, voire comme espace de béance.

 

La monumentalité des personnages est encore plus manifeste dans leur opacité solide.

 

Pour Marc Desgrandchamps le travail de la gouache a une durée différente.

 

Par rapport à sa pratique habituelle de l’huile, la gouache est une peinture couvrante, rapide, sans détour qui sèche très vite.

 

Le peintre est dans l’immédiateté du trait, qui devient pour lui un lien très direct avec le plaisir du dessin.

 

Marc Desgrandchamps décrit sa dernière série de gouaches sur papier comme une fenêtre de liberté jubilatoire et temporaire.