Exposition « Selectionner tout » – Pierre Tilman

 

23 janvier – 8 mars 2014

 

Pierre Tilman est un joueur de langue d’autres jouent de l’hélicon.

Avec amusement et gourmandise.

Il manipule les mots, les sonorités et les signes/ formes.

 

Fils des années 60 et de parents communistes, Raymond Roussel, Queneau, Barthes, Lacan furent ses figures tutélaires, Miles Davis, Hendrix et Boris Vian ses idoles, les séminaires de Sainte Anne son théâtre, la littérature potentielle de l’OuLiPo sa rêverie…

 

«  Faire des choses avec les mots » les transformer en objets «  pour ainsi  dire/rire » d’une brochette de métagrammes.

 

Il suffit d’une homophonie «  Attention/Attente-Tension »  ou  « Laisser Passer/ Laisser Pisser » pour que des univers sémantiques parallèles fassent leur nid dans les œuvres- brindilles du langage.

« Un appel d’R » à la fois un peu « con » et très « bon ».

 

Amoureux du sens, des mots, des formes des images et des sons.

Pierre Tilman bricole une poésie concrète faite d’assemblages à combinaisons multiples.

 

« L’inconscient est structuré comme un langage » qui chante la langue des oiseaux.

La  drôle de musique des calembours visuels de Pierre Tilman  change la conception traditionnelle de l’œuvre d’art tout en se revendiquant comme un révélateur de notre rapport au monde et à nous même.

 

° ° °

 

Pierre Tilman is a language player as musicians play helicon.

With fun and gourmandise.

He manipulates words, sounds and signs / forms.

 

Child of the 60’s, Raymond Roussel, Queneau , Barthes, Lacan were his tutelary figures, Miles Davis, Hendrix and Boris Vian his musical idols, Les séminaires de Sainte Anne his theater, OuLiPo his reverie …

 

« Faire des choses avec les mots » turn them into objects  » pour ainsi  dire/rire «  twiggy metagrams .

 

Just a homophonic  » Attention / Attente -Tension «  or  » Laisser Passer / Laisser pisser «  for parallel semantic universe make their nest in the twiggy works of the language.

« Un appel d’R » , « con » and very « bon » together.

 

Senses, forms , images, and sounds lover, Pierre Tilman tinkers with a concrete poetry made of multiple combinations assemblage.

 

 » The unconscious is structured like a language » who sings “la langue des oiseaux” .

The weird music of Pierre Tilman’s visual puns changes the artwork traditional design and tells our relationship to the world.